Histoire, Généalogie...

...Phaléristique,
Passion

ÉDITION PAPIER ET ÉLECTRONIQUE
EN HISTOIRE, GÉNÉALOGIE, HÉRALDIQUE, PHALÉRISTIQUE ET RÉGIONALISME

Accueil  •  Catalogue  •  Nous écrire  •  Commander en ligne  •  En librairie



Les brevets des médailles commémoratives militaires du Second Empire
Guide du collectionneur

Crimée • Baltique • Sainte-Hélène • Italie • Chine • Mexique • Mentana
Médaille militaire • ordres, décorations, médailles étrangères
Médaille coloniale.

Premier ouvrage traitant des brevets des médailles commémoratives du Second Empire, ce livre est conçu comme un outil pratique à l'usage du collectionneur de brevets ...
Ce guide poursuit trois objectifs : déterminer les différents types de brevets attribués lors des campagnes du Second Empire, déterminer le nombre d'attributions de ces brevets inévitablement lié à celui des médailles décernées, le plaisir de la collection virtuelle. …suite.
Pour en savoir plus et le consulter, cliquez sur la vignette du livre.

   

La Médaille coloniale
Guide du collectionneur

La Médaille coloniale, la Médaille d'Outre-Mer, et leurs agrafes.

L'ouvrage est conçu comme un outil pratique à l'usage du collectionneur de Médailles coloniales, d'Outre-Mer et de leurs agrafes. Il présente 16 fabricants qui ont produit 103 variétés de Médaille coloniale, 19 variétés de Médaille d'Outre-Mer, 56 intitulés d'agrafes, officiels ou non, soit 566 modèles déclinés en 1073 variétés !
Ce guide poursuit trois objectifs : l'aide à l'identification, le recensement et la communication, le plaisir de la collection virtuelle. …suite.
Pour en savoir plus et le consulter, cliquez sur la vignette du livre.

   

Darmont - Morgan

Darmont, marque française fondée par deux frères, Roger et André, spécialisée dans la fabrication et la distribution de véhicules à trois roues, a vu le jour dans la mouvance de la marque anglaise Morgan précurseur dans ce domaine de locomotion.
L'accumulation de nombreux documents et la passion grandissante de l'auteur pour cette marque lui ont donné l'envie de réaliser cet ouvrage. Vous y découvrirez les différents modèles, ainsi qu'un répertoire des véhicules recensés au cours de ces dernières années.
Mais Darmont c'est aussi l'histoire des deux frères, d'une usine, d'agences de distribution, sans oublier le souvenir de la compétition où l'enfant de Courbevoie s'est illustré aux côtés de pilotes amateurs et chevronnés. Une chronique est consacrée aux femmes, peu nombreuses à l'époque, à avoir eu le privilège de conduire ces véhicules hors du commun. Enfin, l'insolite et les sorties de grange ne manqueront pas de vous surprendre. …suite.
Pour en savoir plus et le consulter, cliquez sur la vignette du livre.

   

Darmont - Morgan
8 cartes postales de collection

8 photos inédites prises dans l'ouvrage Darmont-Morgan de Frédéric Viginier (cf. ci-dessus) et tirées sous forme de carte postale à l'ancienne (format 9 x 13).
Un vrai régal et une opportunité fantastique de faire partager votre passion à vos proches pour un petit prix !
La collection est un collector, micro-résumé de l'aventure Darmont : ses grands modèles, la course, etc. …suite.
Pour en savoir plus et le consulter, cliquez sur la vignette des cartes postales.

   

Agnès Sorel
Dame de Cœur et de Beauté

Le 9 février 1450, meurt à Jumièges Agnès Sorel, dame de Beauté, première maîtresse officielle d'un roi de France, Charles VII. Ainsi s'achève l'une des plus belles histoires d'amour du Moyen-Âge. Sa fin est à l'opposé de la vie qu'elle a menée auprès du roi ; une vie faite d'influence très bénéfique au souverain qu'elle aide à tout instant dans sa reconquête du royaume. Sous son impulsion, la France se réveille et retrouve un lustre perdu pendant la guerre de Cent ans.
Le pays des lys reconstitué, va désormais pouvoir s'engager avec succès dans une nouvelle ère, celle de la Renaissance, qui en fera l'un des modèles du monde. Chateaubriand ne s'y trompait pas en écrivant que de toutes les maîtresses royales, Agnès Sorel avait été la seule utile au roi et à son pays. Elle va pourtant mourir soudainement à l'âge de 27 ans. En 2004, une étude scientifique de ses restes, va enfin apporter la preuve formelle de son ¬assassinat et identifier le moyen utilisé. . …suite.
Pour en savoir plus et le consulter, cliquez sur la vignette du livre.

   

Agnès Sorel,
Queen of Hearts and Lady of Beauty

Le 9 février 1450, meurt à Jumièges Agnès Sorel, dame de Beauté, première maîtresse officielle d'un roi de France, Charles VII. Ainsi s'achève l'une des plus belles histoires d'amour du Moyen-Âge. Sa fin est à l'opposé de la vie qu'elle a menée auprès du roi ; une vie faite d'influence très bénéfique au souverain qu'elle aide à tout instant dans sa reconquête du royaume. Sous son impulsion, la France se réveille et retrouve un lustre perdu pendant la guerre de Cent ans.
Le pays des lys reconstitué, va désormais pouvoir s'engager avec succès dans une nouvelle ère, celle de la Renaissance, qui en fera l'un des modèles du monde. Chateaubriand ne s'y trompait pas en écrivant que de toutes les maîtresses royales, Agnès Sorel avait été la seule utile au roi et à son pays. Elle va pourtant mourir soudainement à l'âge de 27 ans. En 2004, une étude scientifique de ses restes, va enfin apporter la preuve formelle de son ¬assassinat et identifier le moyen utilisé. . …more.
Click on the book to know more about it and browse it.

   

Agnès Sorel
Dame de Cœur et de Beauté,
« grand-mère de l'Europe »

La rencontre entre Agnès Sorel, jeune femme inconnue, et son royal amant donne naissance à une descendance inouïe: presque toutes les familles impériales et royales d'Europe, deux familles de présidents de la République et plusieurs dizaines de milliers d'anonymes ont en partage ce précieux héritage qui en fait la plus belle et la plus attachante « grand-mère » de l'Europe. . …more.

   

Sur les pas de Jeanne d'Arc en Touraine

C'est en Touraine que commence la glorieuse épopée de Jeanne d'Arc. C'est là, au jardin de la France, qu'elle arrache au roi Charles VII, contre l'avis de ses conseillers, les deux décisions qui vont bouleverser le cours de la Guerre de Cent Ans et celui de l'histoire de France et d'Angleterre :
À Chinon, la simple bergère venue de Lorraine rencontre Charles VII et sait le convaincre de sa divine mission. C'est là qu'il lui confie son armée et que la reconquête de la France est enfin décidée.
À Sainte-Catherine-de-Fierbois, Jeanne d'Arc trouve sa fameuse épée frappée de cinq croix.
À Tours, elle reçoit son armure et sa bannière.
À Loches, après sa victoire d'Orléans sur les Anglais, …suite.
Pour en savoir plus et le consulter, cliquez sur la vignette du livre.

   

Following Joan of Arc throughout Touraine

The Touraine region is where Joan of Arc's ¬glorious epic journey started. There, in the "Garden of France", she convinced King Charles VII to go against his advisers and make the two decisions that were to change the course of the Hundred Years War, and of the French and English history...
In Chinon, the plain shepherdess coming from Lorraine met Charles VII and persuaded him of her divine mission. There, he entrusted her with his army; there, the reconquest of France was initiated.
In Sainte-Catherine-de-Fierbois, Joan of Arc found her famous sword with its five crosses.
In Tours, she received her piece of armour and her banner.
In Loches, after her victory over the English at Orléans, …more.
Click on the book to know more about it and browse it.

   

TOURS, au fil de l'Histoire

Tours fut créée ex-nihilo par les Romains pour contrôler la région et y répandre leur civilisation. Avec l'arrivée du Christianisme, la ville devint, grâce au tombeau de saint Martin, une des principales métropoles religieuses du Moyen Âge. Elle comptait plusieurs monastères prestigieux, lieux phares de la foi, mais aussi pôles culturels de première importance. Ce sont leurs ateliers de copistes qui diffusèrent dans toute l'Europe une nouvelle écriture, la minuscule caroline, véritable révolution dans la calligraphie.
Tours devint aussi, au XVe siècle, une capitale politique avec l'installation, plus ou moins permanente, des rois de France. Louis XI, le plus présent d'entre eux, aimait s'en dire « citoyen ».
Lorsque la monarchie quitta les bords de Loire pour l'Île de France, Tours conserva un rôle administratif important en prenant la tête d'une généralité qui regroupait plusieurs provinces... …suite.
Pour en savoir plus et le consulter, cliquez sur la vignette du livre.

   

TOURS throughout History

Tours was created ex-nihilo by the Romans to control the region and spread their civilisation within. With the advent of Christianity, the city became one of the principal religious metropolis' of the Middle Ages, thanks to the tomb of Saint Martin. The city counted several prestigious monasteries, beacons of the faith and cultural poles of highest importance. Their copyists' manuscript workshops spread a new type of writing throughout Europe, "tiny caroline", which was a true revolution for calligraphy.
Tours also became a political capital during the 15th century with the quasi-permanent presence of the Kings of France and their courts. Louis XI, the most present of them, enjoyed calling himself a "citizen" of the city.
Despite the Monarchy leaving the banks of the Loire to settle in the Ile de France, Tours preserved an important administrative role by becoming the head of a generality which was made up of several provinces... …more.
Click on the book to know more about it and browse it.

   

AMBOISE, au fil de l'Histoire

Rares sont les villes comme Amboise qui peuvent présenter en si peu d'espace les vestiges de plus de deux mille ans d'histoire ! Une histoire commencée quelques siècles avant notre ère avec l'installation des Gaulois sur le plateau des Châtelliers, et qui connut ses heures de gloire à la Renaissance, lorsque les rois de France se firent construire ici, au c¦ur de la Touraine, un somptueux château. C'est à quelques pas de cette royale demeure, au manoir du Clos Lucé, que le génial Léonard de Vinci, répondant à l'invitation de son ami François Ier, vint s'installer et vécut ses dernières années.
L'oppidum des Châtelliers, le château royal, le manoir du Clos-Lucé, la pagode de Chanteloup, les « greniers de César », la chapelle Saint-Hubert, l'église Saint-Denis, la porte de l'Horloge, les quais de la Loire, la place Michel-Debré, la fontaine de Max Ernst... autant de jalons qui nous guident de siècle en siècle dans le long passé de la ville et dans celui du pays tout entier... …suite.
Pour en savoir plus et le consulter, cliquez sur la vignette du livre.

   

AMBOISE throughout History

Amboise is one of the few towns where it is possible to see more than 2000 years of history displayed in such a small area altogether. It started a few centuries BC, when some Gallic tribes settled on the plateau of Les Châtelliers. The town later had its glory days in the Renaissance, when the kings of France built there, in the heart of Touraine, a sumptuous château. Not far from the royal residence, the genius Leonardo Da Vinci moved into the manor of the Clos-Lucé, at his friend King Francis I's bidding, to live his final years.
The oppidum in Les Châtelliers, the Château of Amboise, the Manor of the Clos-Lucé, the Pagoda of Chanteloup, "Caesar's Granaries", the Chapel Saint-Hubert, the Church Saint-Denis, the Porte de l'Horloge, the Loire riverbanks, the Place Michel Debré, Max Ernst's fountainŠ All of these are milestones guiding us through the centuries of the town's long history, but also through the history of France... …more.
Click on the book to know more about it and browse it.

   

LOCHES, au fil de l'Histoire

La ville de Loches s'est développée au pied d'une des plus redoutables forteresses du Moyen Âge, possession d'abord des puissants comtes d'Anjou puis des Plantagenêts avant d'entrer dans le domaine des rois de France.
Au cours de la guerre de Cent ans, Charles VII y reçut Jeanne d'Arc puis sa maîtresse, la belle Agnès Sorel, tandis que son fils, le futur Louis XI, grandissait à l'abri des puissantes murailles de cette citadelle tourangelle.
De ses rendez-vous avec l'Histoire, Loches conserve, à l'intérieur de la double ceinture de ses remparts, de nombreux monuments: donjon, « logis royal », église Saint-Ours, hôtel de ville, tour Saint-Antoine, « Chancellerie », portes fortifiées, etc. On y trouve aussi, le long des vieilles rues aux pavés... …suite.
Pour en savoir plus et le consulter, cliquez sur la vignette du livre.

   

LOCHES throughout History

The town of Loches developed just below one of the most formidable medieval fortresses, which first belonged to the powerful Counts of Anjou, and then to the House of Plantagenet, before it became property of the kings of France.
In this town, Charles VII received Joan of Arc during the Hundred Years' War. Later, Loches would also be where he saw his mistress, Agnes Sorel, while his son, who was to become King Louis XI, grew up sheltered by the mighty walls of the citadel.
From these encounters with History, Loches, within its double ramparts, has retained several monuments: the keep, the Royal Lodge, the church Saint-Ours, the townhall, the Tour Saint-Antoine, the "Chancery", the fortified gates. Strolling down the old cobbled streets that time has worn smooth, you will also find venerable houses, bearing witness to bygone centuries …more.
Click on the book to know more about it and browse it.

   

Église Saint-Antoine
et galerie Antonine à Loches

Rien n'est plus étonnant que l'histoire de l'église Saint-Antoine.
Elle est construite à partir des vestiges du couvent des Ursulines détruit en grande partie lors de la Révolution. L'ancien réfectoire, utilisé comme écurie de la gendarmerie, devient alors la future église Saint-Antoine. Tout est à faire: reprise intégrale d'un bâtiment du XVIIe siècle, adjonctions des chapelles du Sacré-Coeur et de la Vierge, clocher et enfin aile extérieure. Pour son aménagement et sa décoration, on utilise des matériaux et des oeuvres d'art provenant des destructions révolutionnaires.
Avec le temps hélas, elle fait l'objet de tous les outrages. En ce début du XXIe siècle, son aspect est déplorable. Aussi sa restauration complète est-elle décidée par la municipalité et, en deux ans, celle qui n'était qu'une église sans aucun caractère, a retrouvé une élégante beauté. …suite.
Pour en savoir plus et le consulter, cliquez sur la vignette du livre.

   

CHÂTEAUX et DEMEURES de TOURAINE
Mes coups de coeur en Pays lochois

Au-delà des illustres châteaux de la Loire qui composent son emblème, la Touraine a aussi une image plus secrète, celle du Pays lochois qui, au xve siècle, rayonnait par la seule présence des rois de France dans la cité médiévale de Loches.
Nombreuses sont les demeures qui ont accompagné la vie des familles installées à proximité du souverain pour mieux le servir. C'est ainsi, qu'en fonction de l'importance de leurs bâtisseurs, hôtels particuliers, manoirs, castels ou châteaux ont parsemé ce territoire fait de vallées verdoyantes et de forêts giboyeuses.
Bien après que nos rois aient quitté la Touraine, jusqu'à la fin du xixe siècle, les familles tourangelles ont continué d'émailler leur pays de demeures d'exception. Elles ont chacune une histoire unique, écrite par leurs propriétaires successifs. Sans doute la grande histoire ne s'y est pas toujours faite, mais leur présence, au c¦ur de la France, témoigne que certaines pages y ont été signées. ... suite    

   

Carnet de voyage à LOCHES en TOURAINE

Loches est une cité médiévale d'exception. Mille ans d'Histoire se sont inscrits dans la pierre, ce tuffeau lumineux qui est la véritable lumière de la Touraine. Monuments prestigieux, ruelles étroites et tortueuses, logis modestes et hôtels particuliers composent au sein de trois remparts successifs un ensemble remarquable que le temps n'a pas abîmé.
Seuls les hommes ont modifié l'urbanisme tout en y écrivant quelques-uns des plus beaux chapitres de l'Histoire de France. Principalement révélée par les femmes, Loches est une sublime poésie de pierre, un concentré de notre Histoire nationale et le creuset où naquit un jour la vraie Touraine.
Tout ici n'est que beauté et passion: raisons pour laquelle ce Carnet de voyage est né. Le regard de l'artiste du Nord, couplé avec celui du Tourangeau ne pouvait qu'inspirer ces pages qui se veulent à la fois souvenir d'une belle balade et résumé de magnifiques émotions.
Pour en savoir plus et le consulter, cliquez sur la vignette du livre.

   

Travel Log for LOCHES in TOURAINE

Loches is an exceptional medieval site and town. One thousand years of History have been inscribed in stone, this luminous tufa limestone which is the true light of Touraine. Prestigious monuments, narrow twisting lanes, modest dwellings and private mansions, set in the heart of three successive ramparts, form a remarkable whole which time has not ruined.
Only men have modified the urban layout while writing within it some of the most beautiful chapters of French History. Largely revealed by women, Loches is a sublime poem in stone, a microcosm of French national History, and the melting pot where true Touraine was born.
Everything here is none other than beauty and passion: the reasons for which this Travel Log was created. The perspective of the artist from the North along with the Tourangeau's could only inspire these pages which are both a souvenir of a beautiful walk and a collection of magnificent emotions.
Click on the book to know more about it and browse it.

   

Le Pays Lochois
et la TOURAINE CÔTÉ SUD

Dans ce livre consacré au Pays Lochois et à la Touraine côté sud, vous pourrez faire d'étonnantes découvertes, comme nous en réservent les routes et sentiers de cette région discrète, voire secrète, mais qui, pourtant, a tant à dire et à montrer à tous ceux qui savent prendre le temps d'écouter et de regarder !
Villages pittoresques blottis autour de leurs anciennes églises, ruines de vénérables abbayes, donjons ébréchés mais toujours imposants, fermes rustiques, paysages harmonieux aux subtiles nuances, rivières poissonneuses aux eaux jaseuses. Autant de témoins émouvants de l'Histoire et de la vie des générations passées. Et cela, depuis la nuit des temps, puisque la région possède, autour du Grand-Pressigny, un des sites préhistoriques les plus riches de France.
Visiter le Pays Lochois, c'est retrouver la Touraine profonde, cette vieille province qui a su préserver son authenticité et conserver son « âme ».
Pour en savoir plus et le consulter, cliquez sur la vignette du livre.

   

Lochois Country
and Southern Touraine

In this book dedicated to Lochois country and southern Touraine, you will be able to make astonishing discoveries. The roads and paths of this discreet, even secret region have, however, so much to tell and show to those who know how to take the time to look and listen!
Picturesque villages nestled around their ancient churches, the ruins of venerable abbeys, dented yet ever-imposing dungeons, rustic farms, harmonious landscapes with subtle nuances, fish-filled rivers with chattering waters. So many moving witnesses of the Story of Life of past generations. All of this since the dawn of time, as this region has one of the most impressive prehistoric sites of France around Le Grand-Pressigny.
Visiting Lochois country is finding Touraine as it once was: this old province which has known how to preserve its authenticity and keep its "soul" alive.
Click on the book to know more about it and browse it.

   

Carte de de Loches et sa Forêt royale
Avec un plan de la ville au verso.

L'ancienne forêt royale, devenue forêt domaniale, couvre 3586 hectares.
Elle est peuplée d'une grande variété d'essences, avec une majorité de chênes sessiles. La forêt a été aménagée aux XVIIIe et XIXe siècle avec de nom- breuses allées forestières, des carrefours en étoiles et, sur certains d'entre eux, des pyramides destinées à servir de rendez-vous pour la chasse à courre.
Elle offre de très nombreuses possibilités de promenades pédestres à toutes les époques de l'année.
Carte détaillée du domaine forestier avec routes et sentiers pédestres, noms des parcelles.
Pour en savoir plus et voir carte et plan, cliquez sur la vignette de la couverture.

   

Le canonnier, le félibre et le grenadier
Provence, Comtat-Venaissin, Champagne, Alsace, duché de Bade.

Amédée PICHOT, littérateur de bonne renommée, fait état, dans son ouvrage " Arlésiennes ", d’une légende généalogique concernant son ascendance, assortie d’une expression fatidique. C’est l’ascendance de son fils, Pierre Amédée Pichot née en 1841, qu’étudie l’auteur. Il fait le point sur cette légende et sa quasi-malédiction. L’ascendance est ainsi explorée jusqu’aux contemporains de François Ier et Charles-Quint. Les principaux quartiers font l’objet d’une étude généalogique descendante qui permet de dégager la parentèle tant paternelle que maternelle du personnage central. Deux publications : livre et CD-Rom. …suite.    Consulter l'index des personnes cités (2500 noms).

   
« Cousins des Amériques »
Québec, Acadie, Terre-Neuve, Louisiane, Isle Royale, Cuba, Saint-Domingue.

Au travers de l’ascendance de Joséfa Evelina MUZARD, Française, née à Cuba en 1835, l'auteur étudie les familles des premiers colons français en Amérique du Nord. La saga commence au XVIe siècle en France dans chacune des provinces d'origine de ses ancêtres (Champagne, Normandie, Saintonge, Maine, Aquitaine). Elle se poursuit avec les premiers établissements à Québec, la fondation de Montréal, la colonisation de Terre-Neuve, la fondation de Louisbourg en l'île Royale, celle de la Louisiane, la perte de la Nouvelle-France et l'essaimage vers Saint-Pierre et Miquelon, les Antilles françaises, la Guyane, Saint-Domingue, etc. CD-Rom. …suite…    Voir l'index des personnes cités (8500 noms).

© 2009, PBCO reproduction de tout ou partie soumise à accord écrit préalable